Non à la prohibition !

ALCOOL AVANT 18 ANS : NON À LA LOI, OUI À LA RESPONSABILITÉ


Communiqué de presse, Fribourg - 31 août 2012

 

Le PLRF se prononce contre l’interdiction de la vente d’alcool aux moins de 18 ans. Il appelle la population à signer la pétition lancée par les Jeunes libéraux-radicaux et à envoyer ainsi un signal clair à la députation avant le vote de la loi. Si cette loi était adoptée par le Grand Conseil, le PLRF et les Jeunes libéraux-radicaux envisagent de lancer un référendum.

Le projet de révision de la loi sur les établissements publics prévoit d’interdire la vente d’alcool aux jeunes de moins de 18 ans. Le PLRF se prononce contre cette interdiction. Sa députation au Grand Conseil combattra cette idée en commission comme en plénum. Si cette loi devait être adoptée par le parlement, le PLRF et les Jeunes libéraux-radicaux envisagent de lancer un référendum pour porter ce débat devant le peuple. Dans l’intervalle, le PLRF appelle la population à signer la pétition lancée par les Jeunes libéraux-radicaux et à envoyer un message clair à leurs représentants :

  • La consommation d’alcool chez les jeunes (mais pas seulement…) est à l’évidence un problème important. Mais quand on sait que la loi actuelle n’est pas appliquée, on se demande comment l’État compte appliquer la nouvelle ! Le PLRF, attaché au respect de l’État de droit, combattra toujours les lois inapplicables au nom de ce principe.
  • À l’âge où les jeunes doivent faire des choix importants pour leur vie, ils ont besoin qu’on leur fasse confiance, et non qu’on les infantilise un peu plus. L’éducation et  la prévention sont plus efficaces que toutes les interdictions. Certains jeunes consomment en dehors des établissements publics, sans encadrement et en abusant largement de l'alcool fort qui leur est pourtant déjà interdit. L'interdiction totale favorise ces comportements dangereux et excessifs. Avec sa proposition, le Conseil d’État veut s’acheter une conscience à bon marché mais ne mesure pas les risques collatéraux à leur juste valeur.
  • Cette proposition, comme l’initiative contre la fumée passive illustre à nouveau une atteinte à la liberté détestable. Elle obéit à une vision hygiéniste et sécuritaire qui nous promet une société aseptisée et une vie sans relief. Dans une société hypercomplexe, ni l’État ni les politiciens ne peuvent donc pas savoir a priori ce qui est bon pour les autres. Par exemple, nul ne peut estimer les nuisances sonores que causeront les jeunes exclus des établissements publics qui consommeront dans la rue… Finalement, c’est à chacun qu’il revient de faire ses choix en conscience et non à la loi de les dicter à tous.

Pour signer la pétition : http://www.petitions24.net/non_a_linterdiction_de_vente_dalcool_aux_moins_de_18_ans

ou

http://www.jlrf.ch


Contacts :
Didier Castella, Président PLRF, 079 709 32 04
Johanna Gapany. Présidente JLRF 078 718 61 39

Aucune actualité disponible.