RFFA – Une réforme en demi-teinte

Le PLRF a pris connaissance du projet de réforme fiscale du Conseil d’Etat. Si nous saluons le taux d’imposition des bénéfices, fixé à 13,72%, nous regrettons que le message ne permette pas au Canton de Fribourg d’être concurrentiel, sur l’imposition des dividendes notamment. Pour le PLRF, une imposition faible des entreprises est essentielle pour l’emploi et l’attractivité du canton et notre parti s’engagera pour cela.

Dans son programme de législature, le PLRF a insisté sur la nécessité d’une mise en œuvre rapide de la réforme de la fiscalité des entreprises. Celle-ci doit permettre à notre canton de rester attractif et concurrentiel. Le PLR rappelle que des conditions cadres favorables aux entreprises assurent le maintien et la création d’emplois.

Si le PLR reste satisfait du taux d’imposition des bénéfices annoncé, il regrette le manque de courage du Conseil d’Etat concernant la quote-part imposable des dividendes provenant de participations qualifiées, fixée à 70%. Si initialement, le canton semblait être ouvert à un taux plus faible, l’annonce faite hier est une déception. Il est en effet nécessaire de se rapprocher autant que possible de 50%. Sans cela, le canton de Fribourg n’est pas concurrentiel, ce qui pourrait se traduire par des départs d’investisseurs.

La décision que prendra le gouvernement positionnera le canton de Fribourg pour les prochaines années. Il est donc important que cette décision soit réfléchie et courageuse, malgré la menace d’un référendum de la gauche. En effet, l’emploi dépend de la volonté des entreprises de rester dans notre canton et de la capacité de Fribourg à en attirer de nouvelles. Le canton de Fribourg doit donc présenter une réforme ambitieuse, accompagnée de mesures sociales et de compensations pour les communes, permettant d’assurer l’acceptation de cette réforme en votation populaire. La mise en œuvre de cette réforme, parallèlement à la réforme fédérale, est essentielle pour Fribourg et le PLR la soutiendra. Il en va de la compétitivité de notre canton et de sa capacité à attirer entreprises et emplois.

Contacts :

  • Sébastien Dorthe, président du PLRF : 079 688 58 31 ou 026 321 10 15
  • Claude Brodard, député : 079 420 16 72